Ordre Professionnel des Sexologues du Québec (OPSQ)

OPSQ_communiqué du 25 septembre 2013

Montréal, le 25 septembre 2013
COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Entrée en vigueur de l’Ordre professionnel des sexologues du Québec

La publication des lettres patentes ce 25 septembre 2013 marque la création de l’Ordre professionnel des sexologues du Québec (OPSQ). La création de l’OPSQ est l’aboutissement de plusieurs années de travaux menés par l’Association des sexologues du Québec et le Regroupement professionnel des sexologues du Québec. Les membres du comité ayant effectués les travaux nécessaires à la création de l’OPSQ se réjouissent de cette réalisation et en sont très fiers.

Rôle de l’OPSQ

L’OPSQ est l’organisme veillant à la protection du public et au maintien et développement des compétences professionnelles de ses membres. L’intégration des sexologues au système professionnel Québécois, par la création de ce nouvel ordre professionnel distinct, annonce donc également la mise en place de mécanismes lui permettant d’assurer son rôle.

Le titre de sexologue est dorénavant réservé, puisque seuls les membres de l’OPSQ pourront porter ce titre. En consultant un sexologue membre de l’OPSQ, le public est assuré de recevoir les services professionnels répondants aux normes de qualité et d’intégrité de la profession.

Secteurs d’activités et champs d’exercices des sexologues

L’exercice de la sexologie consiste à évaluer le comportement et le développement sexuels de la personne, déterminer, recommander et effectuer des interventions et des traitements dans le but de favoriser un meilleur équilibre sexuel chez l’être humain en interaction avec son environnement.

La définition du champ d’exercices réfère, entre autres, à la pratique d’un sexologue qui oeuvre en cabinet privé, en établissement de santé et de services sociaux, en établissement du réseau scolaire, en établissement des services correctionnels ou encore dans les milieux communautaires.

Activités réservées des sexologues

Les sexologues devront obligatoirement être membre de l’OPSQ pour pouvoir pratiquer les activités réservées suivantes :

Évaluer une personne atteinte d’un trouble mental ou neuropsychologique attesté par un diagnostic ou par une évaluation effectuée par un professionnel habilité;

Évaluer un adolescent dans le cadre d’une décision du tribunal en application de la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents;

Sous réserve d’une attestation de formation spécifique, le sexologue est autorisé à réaliser l’évaluation des troubles sexuels en partage avec les professionnels habilités à évaluer les troubles mentaux.

La pratique de la psychothérapie est permise aux sexologues qui rencontrent les exigences du règlement sur le permis de psychothérapeute.

Émission des permis de sexologues

La formation universitaire en sexologie est offerte exclusivement à l’Université du Québec à Montréal. Ses diplômés du baccalauréat ou de la maîtrise pourront faire une demande de permis de sexologue.

Conférence de presse à venir

Une conférence de presse est prévue prochainement dans le but de présenter la direction de l’OPSQ, son Conseil d’administration transitoire, ainsi que ses grandes orientations.

Renseignements : Mme Nathalie Côté, sexologue pour l’Ordre professionnel des sexologues du Québec; 514-279-0065

 

 

This entry was posted in Sexologie. Bookmark the permalink.

Comments are closed.